L' impuissance en temps de Guerre, Gaza martyrisé...

Publié le par Mame

Et voici  à nouveau le spectre de la guerre, les tirs de Missile sur la bande de Gaza, les roquettes qui fusent et tuent des innocents, sous le regard de Dieu. Les hommes ont-ils oublié le ciel, au dessus d' eux ?

Voilà encore l' impuissance ou le refus de la communauté internationale, de l' Europe à faire pression sur Israel pour que cesse le Massacre, le génocide organisé des Palestiniens !!!

Pour une roquette tirée, plusieurs bombes sont lâchées sur des civils... La  riposte est disproportionnée, démoniaque !!!  

Pour une attaque stratégique, des dommages collatéraux sont  perpétrés

Où est le bon sens, la compassion, la mesure, la négotiation dans tout ça ?

D' un côté comme de l' autre, la voix des armes, semble être la seule réponse à un problème vieux de plusieurs décennies... La partage de la Terre !!!

Partageons un peu de notre terre, ont dit les Palestiniens un jour, et les voici colonisés, dépossédés, repoussés, barricadés, par des murs, des violences inutiles et aveugles, des retraits et  des invectives monstrueuses.

Certains ont pris la voix de l' intifada, au détriment des peuples et des mères au coeur brisé...

D' autres ont choisi l' extermination pure et simple...  Cette région du monde où sont nés les trois religions monothéistes, aura t-elle la paix  un jour, la paix des braves, la paix des sages, la paix des humbles...

L' ingérence, le droit d' ingérance a t-il une valeur aujourd' hui ? Où sont les  Arabes ? Où sont les Américains ? Que dit l' Europe ? Et Obama ?

Doit-on attendre que le bilan s' alourdisse davantage pour enfin obtenir une trêve, comme si le nombre de morts déterminait le calme  consenti ?

Quelle boucherie en ce troisième millénaire ? Quelle misère pour l' humain ? Que sera demain en terre de Jérusalem ?

Publié dans PUBLICATIONS

Commenter cet article

Adelin 12/01/2009 16:46

Rien ne pourra être tenté dans ce conflit. Israëliens et Palestiniens en découdront aussi longtemps qu'ils en auront les moyens et le courage.Aucun des pays dits grands n'est neutre : on ne peut donc espérer une initiative internationale d'envergure visant à pacifier les relations et à régler le problème. Israël sait que les Etats-Unis et l'Angleterre seront toujours de son côté. La France, d'ordiniaire favorable au droit des Palestiniens à un Etat indépendant, semble ré-orienter sa politique au Proche-Orient dans le sens d'un alignement sur les positions d'Israël. On  en veut pour preuve les attaques de Nicolas Sarkozy contre le Hamas. La Russie et la Chine sont souvent sensibles aux positions palestiniennes, même si en pratique elles affichent une certaine neutralité.Après les attaques répétées du Hamas contre des bourgades du territoire israëlien, le Gouvernement Israëlien mit en garde le Hamas des risques auxquels il exposait le territoire palestinien par son action. Deux ou trois jours après cet avertissement, Israël a engagé des bambardements qu'il a depuis intensifiés.L'objectivité amène à dire que Israël viole le droit international et se rend coupable des mêmes comportements que le Hamas.Je regrette vraiment que deux peuples, Juifs et Arabes, issus d'un même père, Habraham, en viennent à la guerre. Sarah et Agar n'auraient pas été capables d'une violence aussi grande entre elles.Les révendications territoriales ont souvent débouché sur des phénomènes du type de celui qui a actuellement cours sur le sol palestinien. Le génie des hommes consiste en principe à explorer des voies qui ouvrent un espoir pour une sortie de conflit. La difficulté ici vient du fait que des considérations d'ordre religieux exacerbent les oppositions et piègent les perspectives. Ce que je déplore, c'est le fait que Juifs et Arabes se laissent manipuler par des Etats étrangers (Europe et Etats-Unis) dont, historiquement, ils savent pourtant que l'attachement à la paix internationale est loin d'être le premier souci. La paix entre Juifs et Arabes viendra de leurs propres initiatives. Ils ne doivent jamais compter sur les Etats occidentaux.Juifs et Arabes ont quantité de prophètes en commun. Pour moi, cela suffit largement pour espérer une paix durable et profonde entre eux.Quant à Barack Obama, il n'a pas été élu pour régler le conflit israëlo-arabe. Obama est là avant tout pour trouver des solutions à la crise économique américaine actuelle et faire avancer le combat pour les droits civiques en Amérique.Il devra composer avec les différents lobbies agissant au sein de la Maison Blanche et ceux-ci fomenteront certainement des choses contre Obama si celui-ci s'emploie à mettre l'ordre dans les parties du monde où ils opérent, y compris en commettant des crimes.Obama ne sera donc pas un président totalement indépendant. La Maison Blanche, comme tout lieu de pouvoir politique, est une institution ployant sous une structure de péchés, pour reprendre une expression chère à Jean-Paul II, de vénérable mémoire. Obama sait tout cela. Il évitera donc d'offrir une excuse fallacieuse à ceux qui n'ont pas goûté à son élection en tant que président des Etats-Unis et n'ont cessé de fourbir des armes pour s'opposer frontalement à lui le moment venu.Je demande simplement aux croyants et aux gens de bonne volonté non hostiles au nom de Dieu de prier pour les Juifs et les Palestiniens.